fabrication_chanvre_textile

La fabrication du chanvre textile

Considéré comme l’une des premières sources de textile, le chanvre est utilisé depuis des siècles dans la fabrication de tissus. S’il est parfois confondu avec le chanvre indien ou cannabis, aux propriétés psychotropes, il est pourtant bien différent. La fibre de chanvre est une matière écologique qui présente beaucoup d’avantages. Plusieurs marques de vêtements l’ont compris et y investissent.

Voila comment est produit le chanvre textile…

Comment se fait la culture du chanvre textile ?

Appelé aussi chanvre agricole, il est issu de variétés de Cannabis Sativa L, à faible teneur en cannabinoïdes. Il a la particularité de produire des tiges creuses contenant une quantité de fibres bien plus importante que le cannabis. 

Le chanvre s’adapte parfaitement à toutes les conditions de culture, même les moins optimales. Mais pour obtenir des récoltes abondantes de qualité, il doit être cultivé dans un climat tempéré humide, avec un sol non acide ayant une forte concentration d’azote et bien drainé. 

Le chanvre textile est écologique, parce qu’il a de faibles besoins en eau. Sa production ne génère pas de déchets puisque toute la plante peut être exploitée.  Il stocke le CO2 dans le sol , ce qui lui permet de se régénérer plus rapidement. 

De plus, il nécessite très peu d’engrais et pas de traitements particuliers, ni pesticides, insecticides ou fongicides. C’est une plante qui n’a besoin d’aucun intrant de synthèse pour sa culture qui est en l’occurrence très rapide. Aussi, il a l’avantage d’être « local », car l’Europe est parfaitement adaptée à la culture du chanvre textile, contrairement au coton ou au bambou.

Comment est fabriqué le fil de chanvre pour le textile ? 

Traditionnellement, la fabrication de fil de chanvre comportait plusieurs étapes. Après la récolte, il fallait procéder au rouissage des bottes de chanvre. Cela consistait à les faire macérer assez longtemps dans l’eau. Elles étaient ensuite séchées, broyées, passées au four puis au séran afin de séparer la filasse des autres parties de la tige. Après cela, le filage se faisait au rouet et ces fils pouvaient enfin être tissés.

Mais aujourd’hui, le procédé de production de chanvre textile n’est plus aussi compliqué. Le rouissage est plutôt évité et les andains sont pressés en balles avant d’être stockés. Place ensuite au défibrage, réalisé grâce à un broyeur ou moulin à marteaux qui frappe fortement les tiges afin de démêler les fibres et de les séparer du reste de la tige. Puis, elles sont filées et éventuellement tissées.

Enfin, grâce à une technique révolutionnaire datant des années 1980, la transformation du chanvre en textile est dorénavant beaucoup plus simple. Il s’agit d’un procédé enzymatique et microbien qui à l’aide d’un champignon nettoie les fibres de chanvre textile, ne laissant que la lignine. C’est cette matière qui permet d’obtenir un fil plus doux et plus souple. Cette technique est clairement plus naturelle et plus efficace !

Pourquoi opter pour des tissus en chanvre textile ?

Si grâce à son mode de culture le chanvre agricole permet de protéger l’environnement, il a aussi de nombreux atouts en tant que tissu. Il est :

  • résistant : sa fibre, beaucoup plus robuste que le coton, permet de réaliser des tissus à l’épreuve de toutes intempéries ;
  • thermorégulateur : le chanvre textile est plus frais quand il fait chaud et plus chaud quand il fait frais ;
  • très absorbant : il a une très grande capacité à absorber l’humidité (jusqu’à 7 fois son poids en eau) ;
  • antibactérien : grâce à ses propriétés chimiques, il limite ou empêche le développement de certains champignons et bactéries, notamment ceux responsables des mauvaises odeurs ;
  • imperméable aux UV : il protège la peau des rayonnements (jusqu’à 90 % des UV pour du 100% chanvre épais) ;
  • versatile : il s’associe parfaitement avec d’autres fils (lin, coton, soie, nylon, lycra, viscose, etc.) ;
  • doux : si les vêtements en pur chanvre textile sont assez rêches lors des premières utilisations, il suffit de les porter souvent pour qu’ils deviennent très doux. Aussi, grâce à la technique du champignon, il existe sur le marché des vêtements 100 % chanvre très doux.
Aucun commentaire

Poster un commentaire